Office de tourisme de Roquebrune-sur-Argens - +33(0)4.94.19.89.89

Focus sur une urne cinéraire !

Une rencontre a été organisée avec un agent du Service du Patrimoine et de l’Archéologie du Département du Var souhaitant examiner l’urne cinéraire de l’époque romaine présentée dans l’une des salles de la Maison du Patrimoine. 

Celui-ci fait une recherche sur la fabrication et l’utilisation des urnes en grès sur les sites funéraires du territoire de la cité de Fréjus. L’archéologue avait besoin d’étudier l’urne en prenant des notes, le profil de la cuve et du couvercle et quelques photos. Taillée dans du grès de la dépression permienne autour des Maures, l’objet est datable entre la seconde moitié du Ier et la première moitié du IIème siècle ap. J.-C. Sa découverte fortuite remonte vers 1937-1938, à l’occasion d’une rectification de la RN7 par les Ponts et Chaussées entre les ruisseaux du Blavet et du Canaver, au bord de la voie romaine. Le contenant en pierre et le vase en verre avec les cendres qu’elle contenait ont été gardés par le propriétaire du domaine de Saint-Sauveur, Rénier-Marie de Bourbon-Siciles, avant que celui-ci ne fasse don du vase au Musée archéologique de Fréjus. L’urne aujourd’hui conservée à la Maison du Patrimoine entrera avec des dizaines d’autres urnes dans le corpus préparé pour la publication d’un ouvrage scientifique sur les fouilles archéologiques des nécropoles de Fréjus.